Narges

Narges, originaire d’Iran, est arrivée avec sa famille à Genève en 2015. Elle connaissait les bases de la couture grâce à l’école mais l’association lui a permis d’apprendre à confectionner différentes pièces. Selon elle, Tisser l’avenir offre des perspectives, tant sur le plan personnel que professionnel : en fréquentant l’atelier, il est possible de tisser des liens, de perfectionner son français et de s’enrichir des techniques et expériences de chacun, dont la styliste qui donne les cours. En continuant à développer ses compétences, Narges aspire à devenir couturière.

Son travail